Saga de Ragnarr aux braies velues

Saga légendaire islandaise.

Auteur : Anonyme
Traducteur : Jean Renaud

Editions :

  • 2005, Anacharsis

Contenu :

  1. Saga de Ragnarr aux braies velues
  2. Dit des fils de Ragnarr
  3. Chant de Kràka

Ragnarr, le Viking dans toute sa gloire, aventurier téméraire et guerrier ombrageux, sillonne les mers en quête d’exploits. Mais lorsqu’il s’élance à la conquête de l’Angleterre, il affronte un sort funeste. Précipité dans une fosse à serpents, il y déclame, agonisant, un farouche chant funèbre. Ce sera là, dit-on, la raison de l’invasion de l’Angleterre par les hordes du Nord, où ses fils tireront vengeance du roi son meurtrier en lui infligeant le terrible supplice de « l’aigle de sang ». Empreinte d’une atmosphère crépusculaire, la légende de Ragnarr, qui prit vraisemblablement forme au XIIè et XIIIè siècles en Scandinavie, hante l’Occident depuis que les Romantiques virent en ce « Ragnarr Lodbrok » la figure tutélaire du Viking cruel et sanguinaire. Mais cette légende est d’abord née du souvenir magnifié des grandes expéditions vikings historiques et, diffusée partout dans le Nord, elle a trouvé ses lettres de noblesse dans le Chant de Kráka, ou Krákumál, authentique chef-d’œuvre de la poésie scaldique.

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 License.