Melmoth

Roman Fantastique Gothique.

Auteur : Charles Robert Maturin
Traducteur : Jacqueline Marc-Chadourne

Titre original : Melmoth the Wanderer
Année de première publication en vo : 1820

Editions :

  • 2003, Phébus coll. Libretto n°14

On ne raconte pas Melmoth : on ne raconte pas un labyrinthe. Construit en abîme selon un vertigineux emboîtage de récits, il brosse avec fureur, six cents pages durant, la vie d'un « héros » possédé par le mal, pour qui le temps n'existe pas. On en sort sans voix. Roman, mais aussi bien recueil kaléidoscopique de fictions savamment mêlées, le livre nous entraîne en divers pays à diverses époques - en particulier dans l'Espagne de l'Inquisition, dont le révérend Maturin laisse un portrait terrifiant qu'auraient pu signer Sade ou Goya. Toujours le lecteur se trouve pris au dépourvu, dans les lacs d'un imaginaire où l'on ne peut que perdre pied, chaque chapitre creusant un peu plus l'escalier de l'enfer.


Avis en bref :

  • Séb : de l'idée, de bons passages mais beaucoup trop de longueurs.
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 License.