le Cocher

Auteur : Selma Lagerlöf
Traducteurs : Marc de Gouvenain & Lena Grumbach

Titre original : Körkarlen
Année de première publication en vo : 1912

Editions :

  • 2002, Actes Sud coll. Babel n°566

Le soir de la Saint-Sylvestre, soeur Edit est en train de mourir de la tuberculose, veillée par sa mère et deux collègues de l'Armée du Salut. C'est en côtoyant trop de miséreux qu'elle a contracté le mal qui la ronge à présent. La jeune femme exprime une dernière volonté : que l'on envoie chercher David Holm, un ivrogne notoire qu'elle a essayé de remettre dans le droit chemin en le ramenant à son foyer, à sa femme et ses enfants.Au même moment, sur la place de la ville, David Holm a froid. Il est ivre, seul et épuisé. Il sent la mort rôder, il entend s'approcher le chariot brinquebalant mené par son vieil ami Georges, décédé l'année précédente. La légende dit que le dernier trépassé de l'année mène douze mois durant le chariot de la mort. Est-ce le tour de David ?. L'admirable Edit aimait David Holm, d'un amour qui dépassait la simple charité. Cet homme bravache et fier, qui méprisait sa maladie et la possible contagion, l'impressionnait. En le rapprochant de sa femme, elle a condamné cette dernière à la misère, et ses enfants à la maladie. Au seuil de la mort, la culpabilité étouffe Edit. Il faut qu'elle revoie David Holm.Sur la place, Georges emporte David au moment où sonnent les douze coups de minuit. Leur première tâche commune - car ils restent ensemble quelque temps, durant "l'apprentissage" du nouveau cocher - est d'aller chercher Edit. David en est profondément troublé. Commence une nuit de rédemption…

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 License.