Génies en boîte

Auteur : Fritz Leiber
Traducteur : Barthélémy de Lesseps

Titre original : The Silver Eggheads
Année de première publication en vo : 1961

Éditions :

  • 1983, Presses de la Cité Superlights n°4

Il s'appelle Gaspard de la Nuit. Son premier livre, Mot de passe : passion, a été composé en 48 heures sur un Grandjaspin Rocket flambant neuf avec Adverbes Flottants et Suspense à Injection. Gaspard de la Nuit a élargi son expérience professionnelle comme steward d'astronef, aide-avorteur pour les Renseignements Généraux, chauffeur de taxi à Montmartre, élagueur dans les forêts du Canada français. Sous l'influence de la mescaline, il a revécu la vie infâmante de cinq célèbres proxénètes parisiens avant de passer trois années en hôpitale psychatrique. Dans le style casse-cou de son compatriote le commandant Cousteau, Gaspard a été le témoin des rites sanguinaires des tritons vénusiens… Mais ce n'est pas lui qui a écrit Génies en boîte ; c'est Fritz Leiber, l'un des écrivains les plus versatiles de la S.F. moderne, qui, ici, met à feu et à sang la littérature, les écrivains, les éditeurs, en nous projetant dans un avenir où les romans sont produits en série, en tranches, en atomiseurs, par d'inquiétantes machines de lettres. La fiction, ici encore, a du mal à garder une encolure d'avance sur la réalité.


C-004

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 License.